[Critique] Miss Peregrine Et Les Enfants Particuliers , monde fantastique pour film convenu

SeriesDeFilms

Quand on évoque Halloween et que l’on parle cinéma , souvent le nom de Tim Burton est cité. Avec des films gothiques comme Beetlejuice , Edward Aux Mains D’Argents , L’Étrange Noël De Monsieur Jack ,  Sleepy Hollow , Les Noces Funèbres et Frankenweenie , le réalisateur britannique est un peu comme un symbole de ce jour particulier. Et c’est logiquement en ce 31 Octobre , que nous avons été voir le dernier film de Tim Burton , Miss Peregrine Et Les Enfants Particuliers.

Adapté de l’univers développé par Ransom Riggs dans sa trilogie de romans (Miss Peregrine Et Les Enfants Particuliers , Hollow City , La Bibliothèque Des Âmes) , le film raconte l’histoire de Jacob , qui doit faire face à la mort tragique de son grand-père , Abe , avec qui il était proche. Toute son enfance , Abe racontait des tas d’histoires…

Voir l’article original 693 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s